World news – Romy Schneider: Qu’est-ce qui dérange votre fille Sarah Biasini lorsqu’elle entend son nom?

0
6

Ce mardi 12 janvier, sur le plateau de C à vous, Sarah Biasini a parlé avec beaucoup d’humilité et d’admiration de sa mère Romy Schneider. L’auteur et l’actrice sont toujours dérangés par quelque chose.

Modestie, nostalgie et admiration. Alors qu’elle avait un peu plus de quatre ans, Sarah Biasini a dit au revoir à sa mère Romy Schneider, décédée à l’âge de 43 ans. Cette actrice, véritable icône du glamour et star de cinéma, l’écrivain et actrice se souvient d’elle avec beaucoup d’émotion. Ce mardi 12 janvier, sur le plateau de C à vous, elle a regretté que trop de gens lui parlent aujourd’hui «de l’actrice» et non de sa mère. «Quand j’entends son nom d’actrice, j’en ai toujours un peu… Parce que je m’intéresse à ma mère et un peu moins à l’actrice», expliquait la fille de Rosemarie Albach, qui prit le pseudonyme de Romy Schneider en 1953. En général, les enfants s’en moquent sur le travail de leurs parents. Ils veulent leurs parents pour eux et c’est tout. »Pour Sarah Biasini, ce n’était pas toujours facile d’être la fille de ce monstre sacré du cinéma. «J’ai toujours trouvé qu’il y avait des abréviations, des caricatures et des portraits réduits», a poursuivi la jeune maman.

«C’est toujours compliqué d’entendre parler de gens qui vont projeter quelque chose … Que puis-je faire en même temps Elle était comédienne bien avant ma naissance, elle a eu une vie bien remplie. Alors, je partage », a poursuivi Sarah Biasini sur le plateau de C à vous, sachant que Romy Schneider fait partie de ces personnes qui ne le sont pas. n’appartiennent qu’à leurs proches. Dans son roman, dédié à sa petite Anna, elle raconte aussi un souvenir émouvant. Le 1er mai 2017, un capitaine de gendarmerie l’a appelée pour lui expliquer que la tombe de sa mère avait été profanée pendant la nuit. « Cela m’a aussi permis de tomber enceinte … Jusque-là, je ne pouvais pas avoir d’enfants et je pense qu’il y a eu une petite libération ce jour-là et puis je trouve ça sympa de combiner les deux événements », dit-elle dans les colonnes de l’Obs. Je ne crois pas vraiment, mais si vous mourez dans votre famille, parlez-leur, présentez-vous. Pour eux, nous regarder est un mécanisme de survie. Et ces quelques heures au cimetière qui Les flics et le tailleur de pierre étaient à la fois choquants et incroyablement merveilleux. Je me sentais si fort. « 

 » Quand j’ai découvert que j’étais enceinte, j’ai compris que c’était mon sujet: comment moi mère, si tu as perdu ta mère toi-même et quel genre de mère seras-tu quand tu connais la mort? Il ne s’agissait pas de romantiser parce que tout est vrai, mais de trouver une façon littéraire de le dire. plus de la forme que de obsédée par la substance », a-t-elle ajouté dans les colonnes de Paris Match. Aujourd’hui, Sarah Biasini est la mère d’une petite Anna et se souvient affectueusement de Romy Schneider. Et elle fait également le parallèle entre les deux dans The Beauty of Heaven. « Ce n’est pas le cinéma et la célébrité qui m’intéressent. C’est la mort, l’absence, la mémoire et ce que nous en faisons. J’ai essayé d’écrire un livre plus grand que le mien. Histoire. Parce que tu ne t’arrêtes jamais, ma fille être ta mère, a-t-elle confié. (…) Je considère ma fille comme un cadeau du ciel, là où est ma mère … C’est toujours plus agréable de voir les choses un peu mystiques. J’ai décidé de le faire ainsi expérience. « 

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires de services afin de pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.closermag.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]