L’Etat du Cameroun paiera des amendes si l’électricité à produire à Nachtigal n’est pas consommée

0
122

(Investir au Cameroun) – A partir de 2023, l’Etat camerounais devra payer l’énergie électrique produite par la centrale hydroélectrique de Nachtigal (420 MW), même si elle n’est pas consommée, apprend-on d’un document officiel. Ces sanctions financières ont été introduites, selon la même source, pour soutenir le modèle économique des investisseurs.

Et ce scénario semble de plus en plus possible compte tenu du retard que connaît le pays dans l’exécution des travaux avant l’injection de l’électricité produite à Nachtigal dans le réseau. Celles-ci incluent la rénovation et le renforcement du réseau de transport d’électricité, la connexion entre les réseaux interconnectés du sud (Ris), du nord (Rin) et de l’est (Rie) et l’extension du réseau au Tchad, qui souhaite importer de l’électricité. du Cameroun.

Un projet mis en place à cet effet, doté d’un budget de 375 millions de dollars (plus de 246 milliards de FCFA) depuis 2017, peine à avancer. Selon le rapport d’avancement des travaux publié le 1er avril 2021, seuls 19,15 millions de dollars avaient été décaissés au 15 mars, soit seulement 5,9% du montant total disponible. On apprend également que depuis le début du projet, 83,2 millions de dollars de contrats ont été attribués et seulement 11,4 millions de dollars ont effectivement été décaissés.

Le gouvernement discute aujourd’hui de la situation de Covid-19 et de son impact sur la chaîne d’approvisionnement internationale des biens et services. Mais très peu de choses avaient changé avant 2020.En général, le démarrage de la mise en œuvre a été lent, principalement en raison du long processus d’achat des équipements essentiels et des retards dans la préparation et la finalisation des plans de réinstallation pour indemniser les personnes affectées.Pouvons-nous lire dans le document. A 19 mois après la fin du projet, il n’est pas certain qu’il sera achevé à temps.

Outre les amendes que l’Etat du Cameroun pourrait payer, les retards de ce projet mettent en péril les ambitions énergétiques du pays. Eneo, seul concessionnaire de distribution d’électricité, a pris plusieurs engagements en termes de dette bancaire et d’investissement, dans l’espoir que les problèmes de transport seront résolus à temps.

Mais Nachtigal Hydro Power Company (NHPC) peut ne pas livrer la centrale hydroélectrique à temps. Alors que la date de livraison était prévue pour 2023, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, parle désormais d’un « démarrage de la production en mars 2023Il faut dire que le site a été perturbé par de nombreuses grèves et perturbé par la pandémie Covid-19. Par ailleurs, NHPC, qui a dû suspendre le chantier de construction de la centrale hydroélectrique en raison du Covid-19, a notifié à Eneo un cas de force majeure en 2020, selon son directeur général d’Eneo Eric Mansuy.

Linge Idriss



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]