Lebialem: les militaires du BIR défient le redoutable Field Marshal

0
1257

Des soldats ont dit à la population de la division Lebialem dans la région agitée du sud-ouest du Cameroun de se préparer à un retour à la normale.
S’adressant à la population au marché d’Alou le vendredi 19 février 2021, les militaires ont appelé ceux qui ont fui l’insécurité dans la région à commencer à se préparer à rentrer chez eux.

Les forces de sécurité ont appelé la population à ignorer le bluff des combattants séparatistes et à vaquer à leurs occupations sans crainte.

Le réconfort des forces de sécurité fait suite au meurtre de trois dirigeants traditionnels à Essoh-Attah par des séparatistes armés luttant pour transformer les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun en un pays appelé Ambazonie.

Selon les habitants de la division Lebialem, le célèbre combattant séparatiste Oliver Lekeaka alias Field Marshal, suivant les instructions de son frère aîné, Chris Anu, a tué les chefs Fualasoeh Peter, Formin Benedict et Simon Forzi dans la nuit du 13 février 2021.

Avec les menaces d’attaques supplémentaires de la part des séparatistes, l’armée affirme que la normalité sera rétablie dans les jours à venir.

«Ce sont tous des discours vides. La réalité est que lorsque vous [allez à vos activités] comme vous le faites maintenant, rien ne peut vous arriver. Il [Oliver Lekeaka alias Field Marshal] ne peut pas venir faire quelque chose. Il ne peut pas venir vous battre dans vos maisons. Il n’a plus rien maintenant », a déclaré un soldat à une foule au marché Alou.

Le soldat de l’armée camerounaise a insisté sur le fait que «les choses vont bientôt revenir à la normale dans la division de Lebialem. Dans tout le Lebialem, tout redeviendra normal. Ce n’est qu’une question de temps. Dans peu de temps, tout sera normal. »

Avec des plans en cours pour capturer les séparatistes de la division de Lebialem ou les faire se rendre, les forces de sécurité affirment que les personnes déplacées devraient se préparer à rentrer chez elles.

«Informez tous ceux qui sont à Dschang et ailleurs. Dites-leur de revenir dans leurs villages. Dites-leur de retourner dans leurs entreprises. Dites-leur de revenir, d’ouvrir leurs magasins et de reprendre leurs activités normales. Ils devraient venir avec tous leurs effets personnels. Les écoles reprendront partout à Lebialem. Commencez dès maintenant à préparer les frais de scolarité de vos enfants afin qu’ils puissent revenir au village et reprendre l’école. C’est le moment, pas demain », a déclaré le chef de l’équipe militaire.

Le soldat était reconnaissant que la population ait suspendu ses achats et ses ventes pendant quelques minutes pour écouter son message.

«Je veux juste vous remercier tous. Laissez-moi ne pas prendre beaucoup de votre temps. Je veux simplement vous faire savoir que de temps en temps, vous verrez passer des véhicules militaires. N’ai pas peur. Nous ne faisons que passer. Nous sommes ici pour vous protéger », a-t-il conclu.

Le 17 mars 2018, des séparatistes armés ont enlevé le professeur Ivo Leke Tambo, marquant le début de jours tortueux pour les habitants de la division de Lebialem. Les séparatistes armés commandés par Oliver Lekeaka alias Field Marshal opèrent sous un groupe baptisé «Red Dragons».

Le 26 septembre 2019, des vidéos et des photos de Lekeaka sortant de la forêt sacrée du palais Essoh-Attah avec la population s’inclinant devant lui, visiblement sous la contrainte, ont été enregistrées. Il s’est déclaré «roi de Lebialem».

REF: Cameroon Info

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]